Mon expérience d’entrepreneur racontée au Parisien Eco-entreprises

Interview

Préparée par Florence Hubin

1/ Question. Florence Hublin – date de création de votre entreprise ? 

Réponse. Mohsin Laâsri :  Arthé Consulting a été créé le 02/01/2020. Elle comprend deux activités: la principale a une finalité pédagogique et instructive; la seconde est choisie par passion et consiste à promouvoir les jeunes artistes, à organiser des soirées d’éloquence littéraire et de joutes verbales pour défendre des causes sociétales. Ce contexte de pandémie a cassé cette dynamique des dimanches artistiques, je me contente de  promouvoir virtuellement les artistes. Par ailleurs, j’ai également créé une chaine pédagogique pour partager mes cours. certaines formations sont entièrement gratuites, d’autres sont payantes ou réservées uniquement aux abonnés. L’efficacité pédagogique est au coeur de tous les processus d’Arthé Consulting.

2/ F.H. Statut de l’entreprise ; nombre de salariés ?

M.L. : Le statut est une Micro-entreprise, avec un régime fiscal très simplifié. Je fais partie de la catégorie Travailleur Non Salarié (TNS).  Les déclarations sociales et fiscales sont effectuées en fonction du chiffre d’affaires réalisé. Pour le moment, je suis seul à gérer le développement d’Arthé Consulting mais je reste ouvert aux synergies potentielles avec d’autres formateurs qui peuvent facturer leurs prestations. Je vous laisse également le lien de la page principale :

 https://artheconsulting.fr

3/ F.H. Vos précédentes expériences professionnelles du fondateur ou des fondateurs ?

M.L. : Arthé Consulting est le fruit d’un long parcours universitaire en sciences de gestion et de plusieurs expériences professionnelles en France et au Maroc. Mes travaux de recherche sont axés sur l’action professionnelle et nourrissent mes différentes décisions au quotidien. Je suis passionné par diverses problématiques liées essentiellement aux dispositifs de contrôle interne COSO, la théorie des parties prenantes et les normes IFRS. J’ai une double casquette d’enseignant/ consultant et chaque fonction consolide l’autre en toute cohérence. Je vise à participer activement à cette dynamique internationale post-COVID des entreprises francophones et j’espère qu’Arthé Consulting pourra contribuer avec des actions concrètes aux enjeux sociétaux de co-développement en Afrique à hauteur des moyens disponibles. Des apporteurs de capitaux socialement responsable peuvent me rejoindre pour discuter ensemble les axes de développement possibles à l’international. Je suis conscient que ma vision stratégique de croissance a besoin d’autres moyens pour la déployer sereinement. 

4/ F.H. Pourquoi avoir choisi de créer cette activité ? Avez-vous fait une étude de marché ou constaté une demande spécifique de formation dans un domaine précis ?

M.L. : Quand personne ne vous donne l’occasion de vous épanouir dans le poste que vous méritez, il faut tout simplement se le créer soi-même. J’éprouve une grande satisfaction en tant que dirigeant, la liberté est entière au sens managérial et mes pensées artistiques et pédagogiques s’articulent en parfaite cohérence avec moi-même. J’assume mes propres décisions et je suis très réactif aux actions correctives à mettre en place; 

profil

L’étude de marché est essentielle pour structurer ses idées et ajuster son budget en fonction des contraintes. D’abord, j’ai moi-même conçu l’architecture de mon site en fonction de mon activité pédagogique et ma passion pour l’art de la scène. Puis, j’ai cherché un prestataire pour la création du site. Ce fut une étape stressante à gérer vu le nombre d’obstacles à surmonter. Pour éviter de vivre les mêmes désagréments, je conseille aux futurs créateurs de cibler des webmasters honnêtes pour ne pas dire homologués. Ce domaine n’est pas encore réglementé et certaines prestations sont vraiment approximatives. Certains webmasters nous proposent une longue liste de ce qu’ils peuvent faire et une fois le devis signé, on risque d’avoir des surprises (tel service n’est pas pris en compte, telle tâche est payante en plus, une simple sauvegarde en 2 minutes peut être facturée de manière abusive…). Il est impératif de bien choisir un webmaster qui cultive la transparence et la confiance vis-vis de ses clients, à défaut cette étape peut décourager plusieurs créateurs à la première mise à jour majeure qui risque de casser complétement le site. Ce fut mon expérience et le webmaster sans scrupule m’a fait comprendre que je devais payer à nouveau. J’ai refusé d’être réduit au statut de « vache à lait » et j’ai consacré trois nuits blanches pour tout refaire moi-même. C’était une expérience angoissante mais très formatrice. Par ce témoignage personnel et sincère, j’espère être utile aux autres créateurs. Le partage des expériences est le but recherché par le parisien dans ce volet économique, si je ne me trompe pas ; 

Par ailleurs, une demande réelle sur le marché reste le facteur principal de toute réussite pour les micro-créations. Sans demande, on ne pourra pas aller loin. De manière rationnelle, il est préférable de proposer une offre de service pour une demande déjà existante sur le marché. Par la suite, la qualité est primordiale pour fidéliser ses clients et élargir la cible. 

Personnellement, j’ai entamé ma thèse sans financement mais grâce aux cours de soutien scolaire j’ai tenu trois ans. Mes étudiants étaient très satisfaits. Ils ont apprécié ma démarche fondée sur les astuces techniques pour aller à l’essentiel. Cela permet d’économiser leur temps et leur argent. J’ai donc décidé de proposer mes services de manière formelle et en ayant connaissance de mes forces et mes contraintes en modélisant une partie des travaux de recherche académiques de Michael Porter, consultant et professeur à l’université de Harvard.            

5/ F.H. Comment l’entreprise a-t-elle été créée : avez-vous bénéficié d’un accompagnement ; comment l’avez-vous trouvé ; avez-vous bénéficié d’un dispositif d’aide à la création d’entreprise ; avez-vous bénéficié d’une aide financière ou d’un prêt ?

M.L : Arthé Consulting a été créé sur le site guichet-entreprises.fr. Il faut bien vérifier que ce soit le site officiel pour éviter les arnaques de certains sites qui vous demandent des informations personnelles et vous facturent en plus la création. Personnellement, je n’ai pas eu besoin d’être accompagné ou de solliciter un dispositif particulier. J’ai fait en amont des recherches ciblées sur mon domaine puis j’ai sélectionné et analysé tous les flux d’informations disponibles. Mes connaissances transversales en management, droit et gestion de projet m’étaient très utiles pour optimiser cette création. Sans prêt ni aide financière, j’ai appris depuis ma thèse sans financement à me débrouiller seul. Toutefois, je reste attentif à toute forme de synergie avec un éventuel apporteur de capitaux socialement responsable pour transformer mon modèle économique à finalité pédagogique, artistique et sociale en une SA. Idéalement, je souhaiterai proposer une grille d’analyse pour un nouveau statut d’une éventuelle « SASR » – Société Anonyme Socialement Responsable.   

avec du coeur qu'on partage

6/ F.H. Comment avez-vous démarché vos futurs clients ?

M.L : Comme tout le monde, j’ai subi cette crise sanitaire en pleine création. L’activité économique tourne au ralenti, les cours sont perturbés, certains examens sont passés totalement en contrôle continu, le confinement et le couvre-feu à répétition ont fait chuter la demande pour les cours de soutien scolaire. Toutefois, on doit apprendre à entreprendre autrement pour s’épanouir sans profit. J’ai proposé donc plusieurs cours gratuitement par solidarité dans ce contexte COVID. Egalement, je n’ai pas « croisé les bras » pendant cette pandémie, j’ai préparé mon dossier Qualiopi et j’ai obtenu la certification pour réaliser des actions concourant au développement des compétences de formation. La qualité est désormais au coeur de tous mes processus d’apprentissage. 

7/ F.H. Quels sont vos clients : des particuliers ; des entreprises ; des collectivités ? dans les deux derniers cas, pouvez-vous citer nommément une entreprise ou une collectivité ?

M.L. :Pour le moment, mes clients sont des écoles de commerce. J’étais enseignant vacataire et superviseur des mémoires de recherche dans plusieurs écoles et je suis devenu prestataire de service depuis la création de mon organisme. 

Je suis actuellement entrain d’adapter certaines formations telles que les normes IFRS ou le séminaire d’audit et de contrôle interne et je cherche des partenariats avec des certificateurs pour les rendre éligibles au CPF. Je pourrai ensuite les proposer aux entreprises dans une relation contractuelle tripartite. En ce qui concerne les collectivités, j’espère que les référents formations de ma ville et de ma région pourront me solliciter dans une logique de mérite ou d’égalité ou d’encouragement…   

8/ comment êtes-vous installé, avez-vous des bureaux, si oui, où ?

M.L. : J’ai sollicité par e-mail un élu qui a transmis mon dossier au secrétaire général de la mairie de Courbevoie, mais depuis le 20/01/2020 j’attends toujours un retour à ma demande de local. Je pense que les aides quelques soient leurs natures sont fâchées avec moi. Je le dis pour une finalité pédagogique car certaines personnes se découragent rapidement et croient qu’ils ne peuvent rien faire sans aides, sans réseaux d’influence et sans conditions confortables. Il faut jamais laisser les autres vous démotiver par leurs propres échecs et leur nonchalance.  Je filme mes cours chez moi et j’ai aménagé 8m carré dans mon bureau pour accrocher deux tableaux aux murs, à coté d’un piano 88 touches, une console et des enceintes pour ma passion artistique. Le manque d’un grand local n’a jamais été un frein à la créativité partout dans le monde. Quand c’est nécessaire je loue un bureau à Wework sur les champs Élysées en attendant de trouver un local convenable à mes activités.  

9/ F.H. Comment fonctionnent les cours. A distance, avec quelle plateforme et quel matériel ?

M.L : Le procédé est très simple. Je prépare en amont mes cours, je filme l’essentiel par objectif pédagogique en 25 minutes environ sans tenir compte des compteurs de YouTube. Je préfère éviter des séquences de deux heures pour peu d’efficacité. Mes progressions filmées doivent répondre plutôt à des critères d’efficacité pédagogique afin de renforcer l’engagement des apprenants et atteindre les objectifs pédagogiques fixés. La plateforme est celle d’Arhé Consulting et le logiciel me permet de proposer également des cours asynchrones. Les compétences visées et les objectifs pédagogiques sont clairement identifiés et formalisés. Ainsi, les apprenants ne s’engagent que s’ils sont satisfaits de ma pédagogie.   

10/ F.H. Combien avez-vous d’élèves ? et d’enseignants ?

M.L. : En ce moment, j’ai trois groupes de 34 étudiants en master 1 Finance et Contrôle de Gestion, deux groupes d’une école d’ingénieur en double compétences en Finance, deux classes en DCG et plusieurs étudiants en ligne en cours asynchrones. J’assure mes cours seul et je préfère ne pas me précipiter pour d’autres projets de partenariats en attendant un contexte nettement favorable sans COVID. 

11/ F.H. Quelles sont les matières, disciplines enseignées ?

M.L. : J’ai déjà enseigné sept matières techniques: comptabilité générale, comptabilité approfondie, contrôle de gestion, finance d’entreprise, consolidation des comptes, gestion de projet, séminaire d’audit et contrôle interne. Je propose mes services à des élèves de bac STMG spécialité GF (gestion et finance), BTS CG, DCG, DUT gestion des organisations, IAE et écoles de commerce. 

12/ F.H. Quels sont vos tarifs, forfaits ?

M.L. : Les tarifs de ce secteur sont connus, ça peut aller de 40€ pour des élèves en bac stmg à 120€ pour des étudiants en MBA. En ce qui concerne les écoles de commerce, elles ont en général leurs propres grilles tarifaires. Elles sont bien organisées et garantissent un nombre limité par groupe dans une logique d’efficacité pédagogique et d’apprentissage interactif. 

13/ F.H. quel est le chiffre d’affaires de votre entreprise pour 2020 et le CA attendu en 2021 ?

M.L. : J’espère atteindre le seuil réglementaire pour une micro-entreprise en prestation de service. Ce serait le signe d’une année prometteuse post-crise COVID. Pour ce premier trimestre, sans grande surprise au vu de ce contexte, j’ai réalisé à peine 20% de mon objectif prévisionnel trimestriel. J’espère que les autres trimestres seront bien meilleurs aussi bien pour les professionnels que pour les particuliers. Certains projets de partenariats avec des CFA  sont reportés par manque de visibilité et en attendant un contexte nettement meilleur. 

14/ F.H. Quel est le développement envisagé pour votre activité en 2021 : nouveaux cours, nouveaux contrats…

M.L. : Oui, je suis toujours dans une phase de développement de mes cours en ligne. Idéalement, j’aimerai finaliser la production des séquences de toutes les progressions pédagogiques des formations déjà enseignées. Les nouveaux contrats viendront au moment opportun. Je suis certifié Qualiopi, gage de qualité, de transparence et de confiance. Mes processus d’apprentissage répondent aux exigences du Référentiel National Qualité ce qui me permet d’élargir mon champ d’intervention par des partenariats avec des organismes certificateurs et des écoles de management qui proposent des formations certifiantes.      

certifié
Arthé consulting est certifié Qualiopi

15/ allez-vous recruter en 2021 ?

M.L. : Normalement, le statut de la micro-entreprise n’est pas adapté à un éventuel recrutement mais plutôt à des partenariats avec des formateurs qui sont en mesure d’éditer des factures pour chaque prestation assurée. La formation à travers le dispositif CPF (Compte Personnel de Formation) reste un axe prometteur à developper en partenariat avec des organismes certificateurs.  

Également, si quelqu’un souhaite que je l’accompagne en amont dans sa création d’entreprise, alors n’hésitez pas à m’écrire par e-mail que vous trouverez ci-après en signature.

Merci à vous et au Parisien de l’intérêt que vous portez aux entrepreneurs.

Mohsin Laâsri 

Dirigeant 

Arthé Consulting 

contact@artheconsulting.fr

Arthé Édito


Promouvoir les artistes


auteur chanteuse et interprète
Jihane OUBAD

Fille de deux parents artistes, son papa chanteur et sa maman peintre, Jihane garde les pieds sur terre pour pouvoir ancrer son style dans la durée. Spéciale d’une manière ou deux, peut être plus comme elle disait, l’artiste fait preuve de pragmatisme afin de construire son parcours artistique étape par étape et dans les règles de l’art. Elle puise sa force et sa confiance dans son entourage le plus proche, animé et rafraîchi au quotidien par les branches les plus fleurissantes de l’art.

producteur de musique
Camil Kanouni

Effectivement, les meilleurs font en sorte d’exprimer avec grâce et créativité cette volonté de puissance. Les moins bons ne créent pas mais font comme les meilleurs. Les pires observent de loin et font un copier-coller. Les mentalités doivent changer, il est temps de valoriser plutôt les artistes créatifs et travailleurs…

rock and roll
Hajar Eljabiri

De l’action commerciale et marketing aux notes musicales ! Hajar trouve son équilibre entre sérieux professionnel et légèreté musicale. À compétences égales, le choix des candidats se fait grâce aux activités extra-scolaires ( artistiques, sportives ou associatives). Si on arrive à gagner sa vie grâce à sa passion alors on est entrain de parler de l’accomplissement de soi, le niveau le plus élevé dans la pyramide de Maslow.

saxofonist passioné
Lotfi Esaouabi

Jazz moderne avec des notes de modestie et de persévérance! Cette édition d’Arthé ÉDITO vous dévoile le profil de Lotfi Es-saouabi, alias Lotfi Floyd. Notre artiste aspire à devenir professeur de musique pour transmettre son savoir-faire et son propre style ! L’artiste pourrait atteindre son objectif en faisant preuve de patience et de détermination, tel un aigle.

malhoune marocain
Fatima-Ezzahra Bouzoubaa

L’artiste de cette nouvelle édition s’appelle Fatima-Ezzahra Bouzoubaa. Étudiante en management et gestion des entreprises, ambitieuse et sérieuse, elle tient en éveil son esprit par les maths et par le tarab andaloussi marocain. Raisonner et chanter c’est bien la combinaison rare des grands artistes accomplis. Gracieuse profondément de par sa voix raisonnante, Fatima-Ezzahra enchante les lieux où elle répète et s’entraine avec des poèmes empruntés de ‘ Dar Al Alla’ et / ou repris sur YouTube.

pianiste oriental
Mehdi Lazrak

L’artiste refuse de subir le confinement et donne l’exemple par la créativité artistique. Il rend son confinement agréable et partage dans une ambiance tamisée et chaleureuse, sa reprise de « Kadabenn » de la Diva égyptienne Sherine . Pour l’artiste Mehdi Lazrak la musique  » représente la clé de la quête vers l’espoir, l’assurance et la tranquillité. La musique – comme art sublime – m’a donné ce qu’on appelle la paix intérieure « . Sur ces belles paroles je vous laisser apprécier également sa reprise artistique

Pianiste
Justyna Chmielowiec

Bon voyage, quoique long et éternel pour les fans de Christophe. La scène artistique a perdu une partie de son âme certes, mais le nom de Christophe va rester fossilisé dans le répertoire des chansons françaises. Aline est devenue un tube qui transporte chaque génération.



Auteur : Mohsin Laâsri
L'art de la pédagogie est une affaire d'esprit.. Bien cordialement

Warning: Division by zero in /homepages/12/d827636971/htdocs/artheconsulting/wp-includes/comment-template.php on line 1457

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arthé Consulting est certifié Qualiopi - La qualité est au coeur des processus