Bon voyage Christophe ! Par Justyna Chmielowiec

Bon voyage aux paradis perdus, quoique éternel et sans retour pour les fans de Christophe. La scène artistique a perdu une partie de son âme certes, mais le nom de Christophe va rester fossilisé dans le répertoire des chansons françaises. Aline est devenue un tube qui transporte chaque génération. Justyna Chmielowiec, pianiste polonaise a partagé sa passion avec lui en première partie de sa tournée. Elle tient à lui rendre hommage avec des phrases spontanées, sincères et touchantes.

Cher Christophe,

Je t’ai donné des leçons de piano, et toi tu étais mon mentor, tu m’as donné des leçons de vie.

 

Quelques fois consciemment, pendant nos échanges, et la plupart des fois inconsciemment, par ton influence, par ta façon de vivre, de réfléchir, de voir les choses et de te comporter.
Tu m’as aidé dans les moments les plus difficiles, les plus fragiles.

Tu as voulu m’écouter. Tu as su me consoler,
En à peine quelques mots…
Mais extrêmement gentils et justes,
Tu as su me comprendre.
Tu m’as protégée, tu m’as défendue,
Tu m’as fait jouer, tu me donnais des ailes,
Dans la musique, pour moi, tu voulais toujours porter notre compétence vers l’excellence.
Merci pour ta générosité, ta délicatesse, ta douceur, ton élégance, ton humilité, ta modestie,
Tu étais si bon avec les femmes, tu les faisais resplendir, et tu faisais ressortir en elles une féminité grandiose.
Ni amoureuse, ni amicale, ni familiale, je ne crois pas qu’il existe un mot pour dire quelle relation on avait tous les deux, un grand amour réciproque au dessus de tout cela..
Une complicité
Tu m’as accompagné à l’hôpital quand j’avais un problème, en plein milieu de la nuit, et tu es resté avec moi dans la salle d’attente,  jusqu’au matin…
Dans d’autres souvenirs marquants, je vois le moment quand je tenais ta main, à chaque fois, je ressentais une énergie puissante, une chaleur, une force intérieure, comme hautes vibrations…

Elles étaient plus hautes que les miennes et j’étais toujours impressionnée par cette sensation étrange et forte,
J’ai eu le privilège d’être la dernière personne à t’avoir vu chez toi,
C’est toi qui me l’as donné, merci Christophe…
Je garderai cela dans un coin de mon cœur,
Tu me disais souvent “J’adore l’inconnu, l’inconnu c’est bien”.
Je suis sûre que tu es en train de faire un voyage beau et magnifique vers cet inconnu.
Tu traces ta route comme tu le sens,
Comm’dab
Je sais que tu aurais voulu me voir heureuse, souriante, belle et sexy.
C’est pour cela que je vais essayer de ne pas trop pleurer à cause de ton manque terrible. Promis. Au revoir Christophe 🌹

Merci pour les médecins et les soignants qui se sont battus pour lui.

Arthé Consulting est certifié Qualiopi - La qualité est au coeur des processus